MOTS

Rien à voir avec la généalogie (quoique…), cette page est là pour se distraire, ou méditer... Je ne partage pas nécessairement tous ces points de vue, mais ils ouvrent des débats intéressants. Je n'ai pas vérifié si les auteurs ont bel et bien prononcé ou écrit ces mots.

J'ai entendu voilà bien longtemps cette phrase magnifique, peut-être un peu enjolivée, que je cite de mémoire et dont j'aimerais bien retrouver les mots exacts: John Fitzgerald Kennedy, visitant Cap Canaveral, serre les mains des personnes présentes et leur demande ce qu'elles font. L'un répond: "Je suis ingénieur et supervise le décollage de la fusée". Un autre indique: "Je suis directeur et gère le budget du programme spatial". Arrivant devant l'homme qui nettoie les toilettes, ce dernier répond à Kennedy: "Monsieur le Président, par mon travail, je contribue à envoyer un homme dans l'espace".

La jeunesse a besoin de rêve et d'idéal, pas de violence.

Roger Leloup.

  
J'ai pris l'habitude de penser comme les gens que je côtoie au travail. S'ils sont pour, je suis pour. S'ils sont contre, je suis contre.

Ana, femme de ménage, Espagne, 2017.

  

J'ai trouvé le chaînon manquant entre le singe et l'Homme: c'est nous!

Konrad Lorentz.

 

Certains sont jugés grands parce qu'on mesure aussi le piédestal.

Sénèque.

 

Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les Etats-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. 

John Fitzgerald Kennedy.

 

Celui qui voit le monde à 50 ans de la même manière qu'il le voyait à 20 ans a gaspillé 30 ans de sa vie.

Muhammad Ali, né Cassius Clay.

 

La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir.

Mark Twain.

  

Never explain, never complain (ne te justifies jamais, ne te plains jamais).

Devise britannique.

  

Personne ne devrait jamais avoir à résoudre le même problème deux fois.

Eric Raymond.

 

Les sondages, c'est pour que les gens sachent ce qu'ils pensent.

Coluche.

 

On n'est pas payé pour ce qu'on vaut, mais pour ce qu'on rapporte.

Coluche.

  

Avec les livres, tout le monde peut écrire n'importe quoi, dire n'importe quoi, ce n'est pas fiable, ni vérifié.

Antoine de Montchrétien, XVIe siècle.

 

Un gamin qui jubile avec un livre est un gosse vacciné contre l'échec scolaire.

Alexandre Jardin.

  

C'est très excitant de pouvoir se tenir sur les lieux où mes ancêtres ont vécu, de prendre dans ma main des instruments qu'ils ont utilisés. On se rend compte que ce qu'ils mangeaient à l'époque, on le mange encore. Notre peuple n'a pas tellement changé.

Josh Vickers, membre de la tribu Heiltsuk, Colombie-Britannique, Canada, 2017.

  

Seule la victoire est belle.

Rolland Courbis, entraîneur de football.

 

La beauté est un demi-don des Dieux, et l’intelligence est un don entier.

Proverbe africain.

 

Il n’y a aucun problème qu’une absence de solution ne finisse par résoudre.

Henri Queuille, président du Conseil.

 

Rien n'est plus puissant qu'une idée dont le temps est venu.

Victor Hugo.

 

Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.

Talleyrand.

 

Si l’automobile avait progressé de la même façon que l’informatique, une Rolls-Royce coûterait aujourd’hui 100 dollars, ferait 300.000 kilomètres avec un seul litre d’essence et exploserait une fois par an en tuant tous ses passagers.

Robert X. Cringely

 

Le plus court croquis m’en dit plus long qu’un long rapport.

Napoléon.

 

Une photo vaut mieux que mille mots.

Mao Tsé-Toung.

 

C’est beau d’être riche car on peut donner plus.

Abbé Alexis Hervieux.

 

C’est une belle journée pour partir.

Abbé Alexis Hervieux, sur son lit de mort.

 

Lorsque l'on est retraité, le temps n'est plus de l'argent.

Bernard Foucault.

 

Pour être un bon maire, il faut savoir écrire, parler, écouter... et se taire.

René Jouenne, conseiller municipal et historien local de Bernières-le-Patry.

 

On ne peut pas tout garder.

René Jouenne.

 

L’ombre passe et repasse, et sans repasser l’homme passe.

Inscription sur l’église de Vassy, Calvados. 
 

Eteignez votre télé, allumez votre cerveau.

La pub engendre la frustration.

Travaille, consomme, crève.

Slogans taggés vers 2004 sur les publicités des couloirs du métro parisien.

 

Les cadeaux sont comme les conseils: ils font plaisir surtout à ceux qui les donnent.

Emile Henriot, romancier français.

 

Il n’est d’esclave qui ne descende de roi, ni de roi qui ne descende d’esclave.

Proverbe grec antique.

 

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais c’est parce que nous n’osons pas que les choses sont difficiles.

Sénèque.

 

L’essentiel d’une vie n’est pas sa durée mais son emploi.

Sénèque.

 

Une petite impatience peut ruiner un grand projet.

Confucius.

 

Une pendule arrêtée revient à l’heure au moins deux fois par jour.

Benjamin Kunkel, Indécision.

 

Le cheval restera, alors que la voiture n’est qu’une nouveauté sans lendemain, une lubie.

Le directeur d’une banque conseillant à Henri Ford de ne pas investir dans la Ford Motor Company, 1903.

 

Les avions sont des jouets intéressants, mais sans valeur militaire.

Maréchal Foch, 1911.

 

Lorsque l’Exposition Universelle de Paris fermera ses portes, la lumière électrique s’éteindra avec elle et l’on n’en entendra plus jamais parler.

Erasmus Wilson, professeur à l’université d’Oxford, 1878.

 

Je pense que la demande mondiale en ordinateurs n’excédera pas cinq machines.

Thomas Watson, 1943, fondateur d’IBM.

 

Le téléphone est une invention étonnante, mais qui voudra un jour se servir d’un tel appareil ?

Rutherford Birchard Hayes, président des USA de 1877 à 1881.

 

Ce que je sais n’est rien par rapport à ce que l’on sait.

Ce que l’on sait n’est rien par rapport à ce que l’on saura.

Ce que l’on saura n’est rien par rapport à ce qui est.

Un savant modeste.

 

Le seul combat perdu d’avance est celui que l’on n’a pas mené.

Elias Canetti.

 

Qu’est-ce que nos vies ? Un éternel divorce entre le rêve et la réalité.

Un écrivain russe.

 

Je continuerai tant que cela m’intéressera.

Charles, 96 ans, animateur d’un site internet sur l’orthographe, 2006.

 

Si on ne fait pas d'efforts aujourd'hui, il faudra faire des sacrifices plus tard.

Nathalie Kosciuszko-Morizet.

 

Peu importe ce que tu fais, mais fais le bien.

François Fillon à son frère musicien.

 

Il y a autant de différence entre un penseur et un érudit qu’entre un livre et une table des matières.

Jean-Baptiste Say.

 

La vie est un long calvaire tranquille.

Yvon Le Gouëfflec.

  

Aujourd'hui, la vie va si vite que la conscience ne peut pas suivre.

Robert de Flers, vers 1915.

  

Tels fûmes comme vous, tels serez comme nous.

      Epitaphe sur une tombe d'un couple du moyen-âge dans une église près de Falaise.

 

Quand quelqu’un prend les apparences du pouvoir, les gens le lui donnent bientôt.

Baron de Rothschild.

 

La peine d'autrui est légère à supporter.

 

La seule chose qui donne une idée de l’infini est la bêtise humaine.

Gustave Flaubert.

 

Le problème n’est pas tant la tyrannie des chefs que le désir d’asservissement des subordonnés.

 

On peut sauver une vie avec le bouche-à-bouche, mais on peut faire exactement le contraire avec le bouche-à-oreille.

Yves Duteil.

 

A présent, l'expérience m'apprend que la jouissance de nos biens les plus parfaits ne vaut pas l'impatience ni l'ardeur de nos souhaits.

Guillaume Anfrie de Chaulieu (1639-1720).

 

La passion intellectuelle tempère la sensualité.

Léonard de Vinci.

 

Le véritable humour est toujours bienveillant.

 

La culture est le socle de notre résistance.

 

L'ignorance rend les gens manipulables; quand un verre est vide, on peut le remplir avec n'importe quoi.

Bendaoud Mokrane.

 

Tout ce qui sera techniquement possible pour l'homme sera fait.

Jules Verne.

 

Nul n'est plus désespérement esclave que ceux faussement convaincus d'être libres.

Thomas Paine.

 

Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette.

John Adams.

 

Dans ma vie j'ai fait un peu de bien, c'est ce que j'ai fait de mieux.

Voltaire.

 

Dîtes à quelqu'un qu'il y a 1000000000000 d'étoiles dans l'univers et il vous croira. Dîtes-lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher pour en être sûr. 

 

La violence médiatique contribue à produire une société plus violente.

Craig Anderson et Brad Bushman, professeurs de psychologie, université de l'Iowa.

 

Lorsqu'on sourit à la vie, elle vous rend ses sourires.

Jean-Claude Brialy.

 

Le monde est comme un miroir. Si vous lui faites la grimace, il vous fera la grimace. Si vous lui souriez, il vous sourira.

Abbé Jean Doamba, Burkina Faso.

  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine... elle est mortelle!

Paulo Coelho.

 

Un individu conscient, éveillé et debout est plus dangereux pour le pouvoir en place que 10.000 individus endormis et apeurés.

Gandhi.

 

Et quelques unes personnelles:

 

En 1900, les gens riaient 20 minutes par jour. Aujourd'hui, nous rions 3 minutes par jour. On appelle cela le progrès.

 

A mes enfants: faites le bien, et ce que vous faites, faites-le bien.

 

Je préfère voir mes données copiées mille fois que perdues une seule fois.

 

Le silence est un bien précieux.

 

La nature n'a pas besoin de l'homme.

 

Le talent n'est rien sans le travail.

 

5000 ans de civilisation pour en arriver au bilan d'aujourd'hui!

 

1066, 1515, 1870, 1914, 1939, l'histoire de l'humanité est-elle autre chose qu'une succession de guerres?

 

La marche du temps est un aller simple, sans retour possible.

 

Ce sont souvent ceux qui en ont le moins à dire qui parlent le plus.

 

A force de légèreté, on finit par devenir lourd.

 

Nous ignorons où nous allons, mais il est certain que nous y allons à vive allure et à marche forcée.

 

99% de l'humanité veut vivre en paix. Son problème est d'être dirigée par le 1% restant.

 

Pour l'individu, sa propre mort est la fin du monde. L'immense majorité des autres la considèrent cependant comme un fait anodin qui sera vite oublié.

 

Le meilleur jouet à offrir à un enfant de six ans n'est pas une tablette connectée, un jeu vidéo et encore moins une télé dans sa chambre, mais un tas de sable où il pourra développer son imaginaire en construisant des châteaux, des routes et des ponts.

 

Mes voisins ont deux fils aux destins opposés. L'un a réussi sa vie, il est infirmier et ses parents en sont très fiers. L'autre est tout l'inverse. Doctorant en chimie, major de sa promotion, il travaille maintenant dans l'armement et développe des armes plus performantes.

 

- Ce matin, en me promenant au fond d'un bois, j'ai distingué dans le lointain un magnifique liquidambar. Le temps était brumeux, mais j'en suis bien certain, c'était un liquidambar dans la force de l'âge. Hélàs, il a pris la fuite dès qu'il m'a vu.
- C'est normal, c'est la saison où ils sont les plus farouches.

 

Anacoluthes, apocopes et aphorismes, par Emmanuel Hamel.

 

J’avais encore tant à faire.

Epitaphe possible.

Retour